ravitaillement

ravitaillement [ ravitajmɑ̃ ] n. m.
ravictaillement 1430; de ravitailler
Action de ravitailler (une armée, une place, une flotte, etc.), de se ravitailler. Ravitaillement en vivres, en munitions, en carburant. Le ravitaillement des armées. Ravitaillement d'un navire. avitaillement. « Quelques légionnaires descendus pour les corvées de ravitaillement quotidiennes » (Mac Orlan). Ravitaillement en vol d'un avion de chasse.
Par ext. Alimentation, approvisionnement. Assurer le ravitaillement des grandes villes. Fam. Aller au ravitaillement : aller se procurer les aliments nécessaires à la consommation familiale (surtout en situation de pénurie).
Les denrées qui servent à ravitailler. provision.

ravitaillement nom masculin Action de ravitailler, de se ravitailler. Denrées nécessaires à la consommation. Mise à la disposition des troupes des ressources matérielles qui leur sont nécessaires ; ces ressources matérielles elles-mêmes. ● ravitaillement (expressions) nom masculin Bateau de ravitaillement, synonyme de ravitailleur. Officier de ravitaillement, officier chargé du ravitaillement en essence et en carburant. Ravitaillement en vol, action de transborder en vol, à partir d'un avion ravitailleur, une certaine quantité de carburant dans les réservoirs d'un autre appareil. ● ravitaillement (synonymes) nom masculin Denrées nécessaires à la consommation.
Synonymes :
Bateau de ravitaillement
Synonymes :

ravitaillement
n. m.
d1./d Action de ravitailler; fait de se ravitailler.
d2./d Fam. Action de se procurer les aliments nécessaires à la consommation d'un ménage, d'une famille.
|| Denrées ainsi obtenues.

⇒RAVITAILLEMENT, subst. masc.
A. — Action de ravitailler, approvisionnement. Synon. vieilli avitaillement. Ravitaillement journalier, hebdomadaire; ravitaillement des troupes, de la population; difficultés de ravitaillement. À Verdun, la fameuse voie sacrée, route unique pour assurer le ravitaillement du front, fut organisée comme une ligne de chemin de fer (ALBITRECCIA, Gds moyens transp., 1931, p. 28). Les économistes allemands reconnaissent que le problème du ravitaillement en temps de guerre est insoluble pour leur pays (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 348).
Ravitaillement en. Ravitaillement en blé, en boissons, en essence, en lait, en pain. Grave question qui se posait au haut-commandement (...) le ravitaillement en munitions et en matériel de guerre (FOCH, Mém., t. 2, 1929, p. 229).
AÉRON. Ravitaillement en vol. Transfert de combustible effectué d'un avion ravitailleur à un autre alors que les deux appareils poursuivent leur vol. Bombardiers atlantiques utilisant leurs bases échelonnés à travers le globe et le ravitaillement de carburant en vol (BILLOTTE, Consid. strat., 1957, p. 40-15).
Dans le domaine milit. Base, centre, point de ravitaillement; convoi, corvée de ravitaillement. Un camion de ravitaillement qui se trompait d'itinéraire (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 18).
Officier de ravitaillement. Officier chargé d'approvisionner les troupes en essence, munitions et vivres. Saladin, l'officier de ravitaillement: on l'a rencontré entre chien et loup, sortant d'un sous-sol avec deux bouteilles de blanc dans chaque bras (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 37).
Dans le domaine admin. (pendant la guerre 1939-45). Ministère du ravitaillement; cartes, tickets de ravitaillement. Il est nécessaire que nos fonctionnaires du ravitaillement, (...) soient rattachés au général Kœnig pour tout ce qui concerne la préparation du ravitaillement de Paris (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 703).
B. — Denrées nécessaires à la consommation. Synon. provisions, vivres. Chercher du ravitaillement. Une cage d'escalier plus noire que le noir, où j'ai failli dix fois manquer la marche ou le palier, répandre à la dégringolade le ravitaillement (ARNOUX, Roi, 1956, p. 53):
Ç'a été le début d'une période effroyable. Plus rien ne pouvait passer. Nous sommes restés trois jours sans aucun ravitaillement. Nous n'avions pratiquement rien comme vivres de réserve.
ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p. 204.
Fam. Faire le ravitaillement; aller au ravitaillement. Faire ses courses; s'approvisionner. Dans le vent sauvage d'hiver qui lui mordait la face et perçait ses vêtements usés, la vieille Berthe Sennevilliers s'en allait au ravitaillement (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 110).
C. — Au fig., vieilli. Fait de se pourvoir en quelque chose de nécessaire à sa subsistance, à ses besoins spirituels. C'était presque un gage qu'on ne voulait pas laisser la maison [Port-Royal] sans aucun ravitaillement d'âmes, et que toutes les avenues n'en étaient point à jamais fermées (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 68). Au point où en était Jean Valjean quand il se mit à aimer Cosette, il ne nous est pas prouvé qu'il n'ait pas eu besoin de ce ravitaillement pour persévérer dans le bien (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 527).
REM. 1. Ravitaille, subst. fém., rare, synon. fam. de ravitaillementV. ami ex. 126. 2. Ravito, subst. masc., synon. pop. de ravitaillement. Cette vache de Roger a du pot; il est au ravito avec son père. — Au ravito? — À Tours, par là (FALLET, Banlieue sud-est, 1947, p. 133 ds QUEM. DDL t. 23).
Prononc. et Orth.:[], [--]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1430 « action de ravitailler » (cont. milit.) (Bibl. du XVe s., I, 181 ds Fonds BARBIER); 1916 officier de ravitaillement (BARBUSSE, loc. cit.); 1943 ravitaillement en vol (U.S. Government Printing Office ds QUEM. DDL t. 28); 2. 1848 « approvisionnement » (CHATEAUBR., Mém., t. 1, p. 263); 1932 aller au ravitaillement (CÉLINE, Voyage, p. 301). Dér. de ravitailler; suff. -ment1. Fréq. abs. littér.:346. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 4, b) 71; XXe s.: a) 212, b) 1 301.

ravitaillement [ʀavitajmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1430, ravictaillement; de ravitailler.
1 Action de ravitailler (une armée, une place, une flotte, etc); action de se ravitailler. aussi Réapprovisionnement. || Ravitaillement en vivres et en munitions (→ Approvisionnement, cit.). || Ravitaillement des armées (→ Logistique, cit. 3). || Base, centre (→ Ksar, cit.), escale, étape, gare, point de ravitaillement. || Convoi, corvée (cit. 4) de ravitaillement.(1916). || Officier de ravitaillement. (→ Lardon, cit. 3).
Par ext. Alimentation, approvisionnement (→ Concernant, cit.). || Le ravitaillement des grandes villes. || Ancien ministère du Ravitaillement (pendant la guerre).Abrév. fam. (v. 1942, sous l'occupation allemande, à Paris) : ravito. || « Il est au ravito avec son père. — Au ravito ? — À Tours, par là » (René Fallet, Banlieue sud-est, p. 133 [1947], in D. D. L.)Fam. || Aller au ravitaillement : aller se procurer les aliments nécessaires à la consommation familiale. || C'est « le vin aux sombres feux ». Il joue un rôle non petit dans le ravitaillement des voyageurs et des guerriers. G. Duhamel, Refuges de la lecture, I.
2 Les denrées qui servent à ravitailler. Provision. || Ravitaillement d'un navire. Avitaillement. || Nous avons du ravitaillement dans le garde-manger.
3 (V. 1960). || Ravitaillement en vol : transfert de combustible effectué, en vol, d'un avion à un autre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ravitaillement — de soldats à Gera, lors du « Jour de Hitler ». Le ravitaillement …   Wikipédia en Français

  • RAVITAILLEMENT — n. m. Action de ravitailler. Il fut chargé du ravitaillement de la place. Ravitaillement en munitions …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ravitaillement — (ra vi tâ lle man, ll mouillées, et non ra vi tâ ye man) s. m. Action de ravitailler. Le ravitaillement de la place réussit. HISTORIQUE    XVIe s. •   Les assiegez sur l attente de ce ravitaillement s estoient remis à travailler mieux que jamais …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RAVITAILLEMENT — s. m. Action de ravitailler. Il fut chargé du ravitaillement de la place …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ravitaillement — reikmenys statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Visos medžiagos ir daiktai, naudojami karinėms pajėgoms aprūpinti, paremti ir išlaikyti. atitikmenys: angl. supplies pranc. ravitaillement ryšiai: dar žiūrėk – ekipuotė …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • ravitaillement — nm. ravitalyeman (Megève), ravitalymê (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Ravitaillement en vol — ● Ravitaillement en vol action de transborder en vol, à partir d un avion ravitailleur, une certaine quantité de carburant dans les réservoirs d un autre appareil …   Encyclopédie Universelle

  • Ravitaillement En Vol — Avion ravitailleur KC 135 Stratotanker ravitaillant un F 16 à l aide d une perche rigide Un avion ravitailleur est un avion utilisé pour le réapprovisionnement en vol en carburant d autres avions ou d hélicoptères. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • ravitaillement de l’Europe — Europos atsargų papildymas statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Atsargų gabenimas į Europą nuo karo pradžios iki tokio reikalavimo pabaigos. Į šias atsargas neįskaitomos materialinės priemonės, kurios jau yra Europoje, bet įskaitomos visos kitos… …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • ravitaillement à couple — lygiagretusis papildymas statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Personalo ar aprūpinimo priemonių perkėlimas atviroje jūroje takelažu ar specialia dviejų ar daugiau laivų, plaukiančių lygiagrečiai tuo pačiu kursu, sukabinimo įranga. atitikmenys:… …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.